Pédagogie embarquée et textes légaux.

26 Juin

La pédagogie embarquée est une façon d’aborder les apprentissages dans la mesure où la présence des réseaux numériques poussent les enseignants à développer de nouvelles stratégies. C’est aussi de façon plus pragmatique une façon de répondre aux instructions légales de l’éducation nationale.

Les textes précisent de nombreuses fois l’obligation d’enseigner dans et hors la classe.

NB : Les textes en gras sont le fait de l’auteur du blog.

La VAE

L’apprenant en configuration professionnelle peut valider des diplômes. Une situation de formation dans et hors la classe.

Section 1 Validation des acquis de l’expérience

Article 134

I. – Les articles L. 335-5 et L. 335-6 du code de l’éducation sont ainsi rédigés :

« Art. L. 335-5. – I. – Les diplômes ou les titres à finalité professionnelle sont obtenus par les voies scolaire et universitaire, par l’apprentissage, par la formation professionnelle continue ou, en tout ou en partie, par la validation des acquis de l’expérience.

« La validation des acquis produit les mêmes effets que les autres modes de contrôle des connaissances et aptitudes.

« Peuvent être prises en compte, au titre de la validation, l’ensemble des compétences professionnelles acquises dans l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole, en rapport direct avec le contenu du diplôme ou du titre. La durée minimale d’activité requise ne peut être inférieure à trois ans.

« La validation est effectuée par un jury dont la composition garantit une présence significative de représentants qualifiés des professions concernées.

Le lycée des métiers

Un label accordé à des établissements scolaires qui en leur sein vont former des apprenants sous divers statuts (formation initiale, formation continue). Possibilité de former dans et hors la classe.

Article D335-1code de l’éducation

Le label de  » lycée des métiers  » permet d’identifier des pôles de compétences en matière de formation professionnelle, de certification ou d’accompagnement, d’information ou de services techniques aux entreprises.

Il est délivré, sur leur demande, aux établissements d’enseignement qui se conforment au cahier des charges national constitué des critères suivants :

1° Offre de formation, comportant notamment des formations technologiques et professionnelles, construite autour d’un ensemble cohérent de métiers ;

Accueil de publics de statuts différents : élèves, adultes en formation continue, apprentis et étudiants ;

3° Préparation d’une gamme de diplômes et titres nationaux allant du certificat d’aptitude professionnelle aux diplômes d’enseignement supérieur ;

Offre de services de validation des acquis de l’expérience ;

5° Existence de partenariats avec les collectivités territoriales, les milieux professionnels ou des établissements d’enseignement supérieur ;

6° Mise en place d’actions destinées aux enseignants et aux élèves de collège visant à améliorer l’orientation des collégiens et les conditions de leur accueil dans les formations professionnelles ;

7° Ouverture européenne ou échanges avec des pays étrangers ;

Les CPC

Commission chargée d’alaborer les programmes de l’enseignement technologique et professionnel. Les RAP (référentiel des activités professionnelles) doivent prévoir les diverses formes de certification. Une réflexion sur les modalités d’enseignement dans et hors la classe.

(commissions professionnelles consultatives) – Élaboration des programmes de l’enseignement technologique et professionnel

Les diplômes, leurs options et spécialités couvrent tous les champs professionnels représentés au sein des 14 CPC :

  • 03ème CPC – Métallurgie
  • 05ème CPC – Bâtiment, travaux publics, matériaux de construction
  • 06ème CPC – Chimie, bio-industrie, environnement
  • 07ème CPC – Alimentation
  • 08ème CPC – Métiers de la mode et industries connexes
  • 10ème CPC – Bois et dérivés
  • 11ème CPC – Transport, logistique, sécurité et autres services
  • 12ème CPC – Communication graphique et audiovisuel
  • 13ème CPC – Arts appliqués
  • 15ème CPC – Commercialisation et distribution
  • 16ème CPC – Services administratifs et financiers
  • 17ème CPC – Tourisme, hôtellerie, restauration
  • 19ème CPC – Coiffure, esthétique et services connexes
  • 20ème CPC – Secteurs sanitaire et social, médico-social

Ils peuvent être obtenus à l’issue d’une formation sous statut scolaire ou sous statut d’apprenti, ou au terme d’une formation continue. Un candidat peut également se présenter à un diplôme sans formation, mais sous condition d’acquis antérieurs pour la plupart d’entre eux.

Les stages

Les référentiels des BTS notamment prévoient une période de stage pendant la formation. Le stage est un élement de l’acte de formation hors la classe complémentaire des savoirs acquis dans la classe.

Exemple de référentiel BTS design de mode

Arrêté portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien supérieur « design de mode, textile et environnement » Option A mode Option B textile-matériaux-surface.

La formation sanctionnée par le brevet de technicien supérieur «design de mode, textile et environnement» comporte des stages en milieu professionnel dont les finalités et la durée exigée pour se présenter à l’examen sont précisées à l’annexe II au présent arrêté.

Le stage est obligatoire pour les étudiants relevant d’une préparation par la voie scolaire, par la voie de l’apprentissage, par la voie de la formation continue

L’organisation des BTS – Décret n° 95-665 du 9 mai 1995

TITRE II
Modalités de préparation
Article 5 – Le brevet de technicien supérieur est préparé :
a) par la voie scolaire, dans les lycées ainsi que dans les écoles d’enseignement technique privées mentionnées au chapitre premier du titre IV du Code de l’enseignement technique ;
b) par la voie de l’apprentissage définie au livre I du Code du travail ;
c) par la voie de la formation professionnelle continue, définie au livre IX du Code du travail. Le brevet de technicien supérieur peut également être préparé par des établissements d’enseignement à distance dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de l’Éducation nationale. Le stage en BTS

Article 4 (modifié par le décret n° 96-195 du 8 mars 1996)1 – La formation préparant au brevet de technicien supérieur comporte, en application de l’article 7 de la loi d’orientation du 10 juillet 1989 susvisée, des stages de formation organisés sous la responsabilité des établissements de formation. Les modalités d’organisation de la formation et des stages en milieu professionnel sont précisées par arrêté du ministre chargé de l’Éducation nationale.

L’alternance

Des périodes de formation dans la classe qui alternent à des périodes de formation en entreprise (hors la classe)

Source ministère de l’éducation nationale (France)

Un contrat pour les jeunes

Le contrat en alternance permet à des jeunes de 16 à 25 ans (voire plus dans certaines conditions) de conclure un contrat de travail alternant formation en entreprise et en centre de formation d’apprentis (C.F.A.). L’étudiant en alternance confronte en permanence l’approche théorique scolaire à la pratique de la vie professionnelle. De plus, il prépare un diplôme tout en étant rémunéré, et tout en bénéficiant des avantages sociaux du salariat (sécurité sociale, indemnisations chômage, congés payés, etc.) Et une fois le diplôme obtenu, l’expérience professionnelle acquise est un atout certain auprès des recruteurs

Contrat de professionnalisation – Source ministère de l’éducation nationale ( France)

Le contrat de professionnalisation vise à favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle des jeunes de moins de 26 ans et des demandeurs d’emploi de 26 ans et plus et à leur permettre d’acquérir une qualification professionnelle. Il remplace les contrats de qualification, d’adaptation et d’orientation depuis le 1er octobre 2004.

Cadre d’application et objectifs

Le contrat de professionnalisation est conclu dans le cadre d’un contrat à durée déterminée de 6 à 12 mois ou d’un contrat à durée indéterminée.

Le contrat de professionnalisation doit permettre au salarié formé d’acquérir une qualification :

  • enregistrée dans le répertoire national des certifications professionnelles,
  • reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche,
  • figurant sur une liste établie par la Commission paritaire nationale de l’emploi d’une branche professionnelle.

Le titulaire d’un contrat de professionnalisation bénéficie des mêmes conditions de travail que les autres salariés dans la mesure où elles ne sont pas incompatibles avec les exigences de sa formation. Les heures de formation font partie des heures de travail. Le bénéficiaire perçoit, pendant l’action de professionnalisation, une rémunération qui dépend de son statut.

Action de professionnalisation

L’action de professionnalisation comprend :

  • des actions d’évaluation et d’accompagnement ;
  • des enseignements généraux, professionnels et technologiques.

Enfants malades

Des pathologies rendent nécessaires des périodes d’hospitalisation (hors la classe)

ACCUEIL EN COLLECTIVITÉ DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS ATTEINTS DE TROUBLES DE LA SANTÉ ÉVOLUANT SUR UNE LONGUE PÉRIODE

D’une manière générale, dans le domaine pédagogique un élève atteint de troubles de la santé devra être considéré de la même manière que ses camarades en bonne santé. C’est là l’objectif central du processus d’intégration. Cependant, chaque fois que les difficultés de santé spécifiques d’un enfant ou d’un adolescent contraignent l’enseignant à dispenser cet élève de telle ou telle séquence pédagogique, il sera souhaitable de trouver, avec l’aide de l’équipe éducative, le dispositif qui permettra de faire bénéficier ce dernier de toutes les compensations dont il a besoin. Ce sera particulièrement le cas pendant les périodes d’hospitalisation ou de maintien à domicile. (…) On recherchera toujours à éviter une rupture brutale et prolongée et à préparer le retour à l’école, au collège ou au lycée conformément à la circulaire éducation nationale n° 98-151 du 17 juillet 1998 relative à l’assistance pédagogique à domicile en faveur des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période.

Sportifs de haut niveau

Selon le calendrier des compétitions, les élèves vont être dans la classe ou sur les stades (hors la classe)

CIRCULAIRE N°2006-123 DU 1-8-2006

II – Aménager l’organisation et le déroulement des études des sportifs(ives) de haut niveau dans les établissements de l’enseignement supérieur


Le code de l’éducation dispose en son article L. 611-4 : “Les établissements d’enseignement supérieur permettent aux sportifs de haut niveau de poursuivre leur carrière sportive par les aménagements nécessaires dans l’organisation et le déroulement de leurs études. Ils favorisent l’accès des sportifs de haut niveau, qu’ils possèdent ou non des titres universitaires, à des enseignements de formation ou de perfectionnement, dans les conditions définies par les articles L. 612-2 à L. 612-4 et L. 613-3 à L. 613-5.

À cet effet, le conseil d’administration de l’établissement fixe, sur proposition du conseil des études et de la vie universitaire, des modalités pédagogiques spécifiques à l’intention des sportifs(ives) de haut niveau. Ces modalités de contrôle des connaissances doivent être arrêtées au plus tard à la fin du premier mois de l’année d’enseignement ; elles ne peuvent être modifiées en cours d’année.

Les TPE (travaux personnels encadrés)

« Les travaux personnels encadrés visent d’une part, à diversifier les modes d’appropriation des contenus des programmes en prenant appui sur une démarche interdisciplinaire et d’autre part, à développer chez les élèves les capacités d’autonomie et d’initiative dans la recherche et l’exploitation de documents en vue de la réalisation d’une production qui fait l’objet d’une synthèse écrite et orale. A partir de thèmes définis nationalement   ; les élèves choisissent le sujet sur lequel portera la production en concertation avec les enseignants encadrant le TPE. La production résulte généralement du travail collectif de plusieurs élèves, mais on évalue la part de chaque élève dans ce travail et sa démarche personnelle. » – Source Eduscol.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :