SPE et métier

2 Juil

Chronophage… le terme revient systématiquement dans le discours des enseignants qui pratiquent ou qui s’informent sur la pédagogie embarquée. Effectivement la conception des cours intégrant la dimension numérique prend du temps !

Ce constat mérite une analyse approfondie parce que le métier d’enseignant est à une époque charnière, une définition ancienne du métier qui s’applique dans un contexte mouvant et évolutif où l’on perçoit difficilement les contours de l’espace éducatif.

Les questions qui se posent sont les suivantes :

  • le  métier d’enseignant est articulé autour de nouvelles compétences
  • Le temps de travail de l’enseignant ne comporte pas de référence explicite à la conception numérique des cours

L’apparition de ces nouvelles compétences pose une réelle question de fond sur le métier d’enseignant, comment intégrer les compétences numériques dans l’architecture du métier d’enseignant ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :