Classe virtuelle analyse d’usage #2

11 Fév


La prise en main du monde par les élèves.

La semaine du 08 février au 12 février 2010 s’est caractérisée par une fréquentation accrue de la classe et ce par divers acteurs :

  • « Mes » étudiants viennent découvrir l’espace pour se familiariser ;
  • Un étudiant de Marseille en DSAA est venu visiter le lieu intrigué par l’expérience. C’est un étudiant féru de nouvelles technologies et utilisateur de twitter (c’est par ce biais qu’il a connu cet espace). dans sa classe les étudiants ont tous un compte facebook mais peu utilisent twitter comme instrument de veille informationnelle ;
  • Un enseignant de l’université qui travaille sur les mêmes thématiques de l’enseignement virtuel.
  • Les observateurs tiers – Je sais par témoignage de mes étudiants qu’un avatar est souvent une entité multiple. Les familles, les amis observent la pratique. J’ai souvent eu des commentaires dans les chats de type « mes parents regardent en même temps que moi » « ma grand mère regarde et vous salue » « mes amis ont regardé l’espace ».

Au stade de la découverte et des prises en main la classe est parfois un lieu de rencontres pédagogiques imprévues. Une séance en ligne a mis en contact deux étudiants de lycées différents et de formation différente (un DSAA de Marseille et une IMS de lyon). L’usage me fait songer à des possibilités non ensisagées (rencontre interlycée ?)

Les premiers constats – La prise en mais ne semble pas poser de problèmes aux divers utilisateurs dont les profils sont divers (du geek au béotien).

A ce stade je reste prudent et je pense que les utilisateurs sont encore dans la situation de la découverte, de l’émerveillement de la chose nouvelle.

 

  • Les premières réactions des étudiantes

* Elise (mais elle vous a déjà expliqué son problème) : « Ne trouvant pas le lien sur votre blog, je suis allé directement sur le site assembl’ive. Je me suis retrouvée avec Julie C, j’ai pu découvrir mais au bout de 20 minutes, après 2 bugs, je suis partie. »

* Problème similaire pour Sandrine.

* Céline : « Moyen à la fois plaisant et pédagogique ; simple d’utilisation et pratique. »

* Aurore : « J’ai acheté un micro ! »

* Julie C. : « Intéressant mais donnez-nous le lien pour s’y retrouver … »

* Jessica : « J’ai beaucoup aimé ! Assemb’live mélange le travail et le divertissement. Cependant il y a beaucoup de bugs. »

* Laureen : « J’ai trouvé ça très divertissant. Pour moi tout a bien marché . Une nouvelle vision du travail, virtuelle et simple. Une méthode qui peut permettre de parler a des personnes d’autres pays en quelques clic. L’espace est très design et actuel, il donne envie de le découvrir ; A quand la prochaine réunion ? »

* Fanny : « Oui, ce « sims en ligne  » est un media original et en phase avec les nouvelles technologie…Elles sont utilisées ici à bon escient ! Ces conférences pédagogiques sont vraiment les bienvenues dans notre formation. Elles nous permettent d’avoir un lien et un vrai dialogue avec les professionnels, par l’intermédiaire d’un professeur, tout ça sans se déplacer. & s’y connectent ceux qui sont vraiment motivés. De plus l’espace, les personnages et les attitudes sont bien adaptés et à la fois drôles…
En revanche je trouve ça dommage qu’il n’y ai pas possibilité de créer un compte définitif, car si l’on rejoint régulièrement l’espace Assemb’live, il faut systématiquement re-ecrire un nom & re-customiser son personnage…surtout quand il y a des bugs, c’est long !
J’ai hâte de voir comment l’interface arrive a gérer une vraie conférence. »

NDLR : Les étudiants parlent de bugs mais à titre personnel je n’ai pas ressenti de problèmes et j’ai perçu ce travail comme extrêmement fluide. J’ai l’impression que les problèmes évoqués viennent des tests du vidéo chat privé qui ont momentanément interrompu la conversation collective. Il me faudra déterminer ce que recouvre la notion de bug dans le discours des étudiants.

Travail de tutorat à distance le 23 février 2010 – (une étudiante)

  • Type de travailDistant synchrone en individualisation.

Cours en individualisation séance du 23/02/2010

Une réunion de 30 minutes avec une étudiante d’IMS 2 option mode qui souhaitait avoir des explications sur une problématique de comptabilité analytique. Conseil personnalisé à distance en mode syncrhone. La réunion a eu lieu dans la « meeting room », l’étudiante avait envoyé préalablement un fichier xls. Le travail s’est concentré sur les données chiffrées visualisées en duplex.

Tests du 24 février 2010

  • Causerie Inde -France

Bengalore

Une communication avec une designer textile travaillant en Inde. Communication fluide et prise en main relativement simple. J’ai du tutorer la prise en main par internet. Un discussion centrée sur la nécessité de travailler de façon distante synchrone. En Inde on demande le pseudo skype pour travailler avec ses interlocuteurs. La designer a découvert le monde virtuel.

  • Réunion prévue – Objet prise en main et découverte du monde virtuel- Les retours commentés par les des étudiants.

Eva – Je trouve que cette classe virtuelle est très pratique et simple d’ utilisation. Néanmoins j’ai eu quelques coupures de sons et j’ai été déconnectée 3 fois du site au cours de la rencontre. Mis à part ces quelques problème j’adhère complètement au concept.

Eric (prof observateur) – Désolé mais mon ordi n’est certainement pas assez puissant pour supporter ce type d’application… il s’est mis à ramer et je n’ai pas pu vous rejoindre dans la meeting-room… j’ai donc dû couper.

Julie – à venir

25 février 2010

La salle virtuelle est visitée mais de façon non prévue, les étudiants (actuels et anciens) fréquentent la salle de classe pour venir demander des renseignements. La rencontre est fortuite parce qu’elle n’est pas provoquée par un rendez-vous fixé. Ce sera un point à analyser plus précisément.

une vidéo de travail in situ

Advertisements

Une Réponse to “Classe virtuelle analyse d’usage #2”

  1. Emmanuel 22 février, 2010 à 12:56 #

    Intrigué en effet et curieux de pouvoir être présent lors d’une prochaine classe, à l’occasion. Juste en spectateur peut-être, pour observer comment se déroulerai un cour virtuel.

    J’ai déjà participé à des événements similaire impliquant le contrôle d’un avatar, ou bien suivit une conférence/podcast par u-stream. Mais je trouve le mélange des deux intéressant.

    D’ailleurs je crois me rappeler qu’un colloque scientifique avait eu lieu une fois « dans » un mmorpg, ce qui avait permis de réunir bien plus facilement que d’ordinaire toutes les personnes invitées.
    Ou à propos des possibilités de rencontre inter-lycée que ça ouvre, un jour j’avais appris l’ouverture d’une école entièrement virtuelle (formation en infographie ou quelque chose comme ça et dont le campus n’existait qu’en ligne).

    Sans aller jusque dans les délires façon SF (de toute manière les visio-conférences ne sont pas nouvelle), mais c’est rarement dans une situation élèves-prof, on peut du coup se demander comment la pratique de l’enseignement va assimiler ces moyens et les mettre en œuvre.
    Et finalement ce cours en est déjà une exploration 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :