Perturber un scénario immersif ?

8 Juil

J’ai relaté mes observations de l’exercice de simulation immersive en médecine de catastrophe dans un billet daté du 15 juin 2012. Je n’ai pas encore fait mention d’un micro évènement qui me paraît cependant significatif du point de vue de la scénarisation.

Je pense que l’évènement est passé inaperçu, ce qui ne signifie pas qu’il n’ait pas son importance. Laurent Gout avait bâti son scénario basé sur le principe du tueur fou qui décime au hasard de sa folie et de ses déplacements. Le scénario prévoyait la répartition des acteurs (soignants, médecins de garde, régulateurs, le nombre de tués, d’urgence absolue (UA), d’urgences relatives (UR) d’impliqués etc, leurs fonctions. Un scénario calibré au cordeau sauf …

Bill Wallach et Observer Teacher (moi) ont observé et ont, d’une certaine façon, perturbé le scénario. A un moment donné nous avons posé des questions comme si nous étions des journalistes « que se passe t-il ?« , ‘Il parait qu’il y a des morts combien ? » etc Il est possible que nous soyons sorti de notre obligation de neutralité mais …

J’ai le sentiment que ces questions ont déstabilisé les acteurs …. Parce que ce n’était pas prévu. Or cela aurait pu   être la réalité. À un moment donné un des acteurs renvoie les questionneurs dans leurs lignes en exprimant son courroux de façon ferme (voir la vidéo). On constate donc qu’un scénario donne des limites aux acteurs, il y a ce qui est prévu, expliqué par les enseignants et je suppose, accepté par la communauté des apprenants et le reste, l’impondérable. Ce « reste » n’étant pas bordé par le scénariste est jugé inapproprié par les apprenants.La question qui me taraude est la suivante : que se serait-il passé dans la vraie vie si un journaliste d’un grand média avait posé ces questions dans une situation réelle.

Il semble donc que la scénarisation pose un biais à l’apprentissage parce que les étudiants n’acceptent (c’est une hypothèse) de simuler que dans le cadre prescrit par l’enseignant. L’aléa est refusé.

Voici les vidéos d’appui à mes hypothèses :

« Oh la paix …. » L’observateur tancé par les acteurs.

Demande d’informations, relayée par une non réponse

Publicités

3 Réponses to “Perturber un scénario immersif ?”

  1. DD Ra 9 juillet, 2012 à 9:13 #

    Effectivement l’intérêt d’une situation immersive c’est aussi d’apprendre à gérer l’impondérable et à « jouer » le rôle de sa profession… jusque dans les choses que l’on apprends pas forcément en formation.
    Ici par exemple, le fait que même au milieu d’un acte technique, l’on va devoir présenter au public une façade professionnelle ad-hoc, et qu’on ne pourra pas se contenter d’ignorer le public.

    • Jean-Paul Moiraud 9 juillet, 2012 à 9:25 #

      Bonjour DD Ra,

      Ce cas pose réellement la question de la place du scénario auprès des apprenants. Je pense que les étudiants s’étaient fixés comme objectif de placer le geste médical et les interactions induites pour traiter les victimes (blessés, morts et impliqués).

      Le fait de placer des individus qui « contreviennent » aux objectifs pédagogiques pose au moins deux questions :

      – La différence entre la simulation et le réel, quel est donc la part de biais du virtuel

      – Quelle aurait été la réaction en situation réelle ?

      il est possible que la solution soit d’expliquer en amont aux étudiants l’obligation de réagir à TOUTES les situations immersives même si elles paraissent a priori décalées.

      Bien à vous

      Jean-Paul Moiraud

Trackbacks/Pingbacks

  1. Perturber un scénario immersif | Les mondes virtuels en pédagogie | Scoop.it - 8 juillet, 2012

    […] J’ai relaté mes observations de l’exercice de simulation immersive en médecine de catastrophe dans un billet daté du 15 juin 2012. Je n’ai pas encore fait mention d’un micro…  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :