L’espace privé (?) de formation, des compétences émergentes

27 Oct

La formation en ligne est une question de temps, Marguarida Romero a développé ce point dans le cadre des conférences de T@D 10. C’est aussi une question d’espace, j’évoquerai ce point le 31 octobre 2013 à 19 heures.

signes

Source – Jacques Rodet – Blog de T@D

La question est vaste, je tenterai de donner quelques pistes d’analyses. Il est un point que je tente d’explorer, l’espace privé de l’apprenant en ligne. S’il est vrai que la formation s’opère à distance, que le rôle du tuteur est de rompre le sentiment de solitude numérique en donnant des signes, il ne faut pas oublier l’espace physique (certains diront réels)

La formation en ligne donne un sens nouveau à l’espace de formation privé des apprenants, des enseignants et des tuteurs. Dans les scénarios élaborés pour construire les dispositifs de FOAD, on pense les enjeux de charte tutorale, les scénarios administratifs, les scénarios d’ingénierie, les scénarios tutoraux … Je pense qu’il faut aussi inclure les scénarios spatiaux.

L’espace privé des acteurs se transforme de façon générale avec le numérique et spécifiquement avec l’enseignement en ligne. Je voudrais évoquer ici, un thème récurrent dans mes réflexions, le bricolage. La culture du livre demandait de maîtriser la lecture, la capacité à donner du sens à ses lectures. L’environnement technologique était réduit au livre et aux divers objets permettant de poser son livre, de s’assoir etc.

LD0000926438

Prises CPL

La couche numérique est venue modifier les agencements de lieux de formation et notamment l’espace privé. Nous devons disposer d’un équipement minimum relativement complexe, une « box », une connexion, un ensemble d’interfaces favorisant les émissions et les réceptions, des câblages, des périphériques pour écouter, pour transmettre (micro, casque). Nous avons à nous tenir au courant des évolutions, par exemple les CPL (Courants Porteurs en Ligne) sont une solutions pour utiliser tous les espaces de son appartement en bénéficiant de l’ADSL ou de la fibre.

photo

Le casse tête du câblage

Cet environnement technologique même s’il nous est familier reste très complexe et nous interagissons en permanence avec cette technologie. Nous devons acquérir  des compétences indispensables pour fluidifier nos liens numériques. L’apprenant du 21ème siècle est un bricoleur par nécessité (quand ce n’est pas par passion). La maison se transforme en écosystème technique, il faut être en capacité d’intervenir dans les moments de dérèglement. Ceux ci sont fréquents on peut citer les câbles débranchés, la « box » à réinitialiser, une interface à raccorder au wifi, un logiciel à installer, retrouver les liens câbles dans les enchevêtrements …

L’apprenant est donc celui qui possède les compétences nécessaires pour réguler son écosystème technologique. Il ne peut en aucun cas faire appel a un service spécialisé comme dans l’espace professionnel, or la formation en ligne, de fait, professionnalise l’espace privé. Très généralement ce sont des compétences acquises de façon informelles parce que le numérique est très présent dans les foyers. Les individus sont contraints de bricoler pour que les divers espaces s’interpénètrent sans trop de problèmes.

Je l’ai plusieurs fois évoqué, le numérique revient sur un principe posé au 19ème siècle, l’éloignement du salarié de sa sphère privée pour qu’il donne le meilleur de sa force de travail (Marx). Le salarié agit dans un mix d’espaces mêlés alors même que la réglementation est encore largement dans un vision ante-digitale.  Le code du travail formalise ce principe en donnant pour déterminant du lien de subordination l’obligation pour l’employeur de fournir les outils de travail. La formation en ligne, d’une certaine façon remet en cause ce principe parce qu’il semble entendu que ce sont les outils privés seront les interfaces à utiliser.

« Contrat de travail. — Définition. Lien de subordination (oui). Personnes utilisant des matériaux et un outillage fournis par un entrepreneur. Horaire précis. Exécution du travail sous le contrôle d’un cadre de l’entreprise. Rémunération. Fourniture d’un logement, de la nourriture et de quelques subsides » Source Lexis Nexis

Les scénarios de formation ne doivent pas négliger l’aspect bricolage des environnements technologiques et trouver des moyens pour jauger les compétences des apprenants.

4 Réponses to “L’espace privé (?) de formation, des compétences émergentes”

Trackbacks/Pingbacks

  1. l'espace privé de formation, des comp&ea... - 27 octobre, 2013

    […] La formation en ligne est une question de temps Marguerida Romero a développé ce point dans le cadre des conférences de T@D 10. C'est aussi une question d'espace, j'évoquerai ce point le 31 octobre…  […]

  2. On ne naît pas enseignant, on le devient, comment nous invite t-on à le rester ? | Un prof dans ITYPA - 1 décembre, 2013

    […] La compétence est par définition évolutive dans un contexte de révolution numérique. Le savoir, les apprentissages s’insèrent de plus en plus dans un contexte technologique fort. On peut difficilement distinguer le contexte pédagogique du contexte technologique. Nous passons de l’ère des machines à communiquer à l’ère des machines à transmettre. Les évolutions technologiques prévisibles augurent des compétences à acquérir. […]

  3. Numérique et modification du travail | - 4 juin, 2015

    […] n’est plus seul point de repère ? » – Article – Article – Article – […]

  4. Espace personnel et bricolage | - 22 juillet, 2015

    […] Billet en rapport […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :