Archive | bilan RSS feed for this section

Conception et ingénierie de cours

14 Fév

Depuis cette année, dans des circonstances où l’imprévu s’est imposé de façon brutale, je m’occupe de la FDV à la Faculté de Droit, de l’Université Jean Moulin Lyon 3. Je suis passé de la vision (presque) théorique du e-learning à la prise en continu avec le concret. Comprenez assumer le bon fonctionnement au quotidien d’un service, assurer la fluidité des cours, répondre aux attentes et inquiétudes des étudiants, des enseignants, assurer le suivi administratif, gérer du personnel … Je prends conscience de  la distance qui existe entre poser des jalons théoriques et gérer jour après jour une structure de e-learning. J’apprends chaque minute en ayant un pied sur la rive du conceptuel et un pied sur la rive de l’opérationnel.

Que puis je dire de cette expérience de terrain ?

C’est une activité par essence collective où il faut  en permanence mettre en sourdine le JE au profit du NOUS

En pratiquant on prend le risque de se perdre dans une routine administrativo / technique (elle est rassurante parce qu’elle est balisée). Il faut, pour ne pas tomber dans ce travers, continuer à lire, à explorer, à emprunter les détours du design, de la philosophie, de la sociologie, des sciences de l’éducation tout en pratiquant le e-learning sous sa forme « Je mets les mains dans le cambouis« , « J’ouvre le capot ». Cette symbiose, cet équilibrisme permanent sont  épuisants, éprouvants, mais féconds.

Oublier de prendre le temps de l’analyse et de la conceptualisation c’est se condamner à l’anecdotique. Se laisser rattraper par le quotidien, c’est se perdre dans un faire et une gestuelle stériles.

Ne pas pratiquer c’est prendre le risque (mais je n’en suis pas certain) de s’enfermer dans un silo.

Ce travail, de mon point de vue, est avant tout un travail de propositions, un travail de synthèse transversal.

J’ai donc commencé à prendre le temps du recul réflexif pour tenter de formaliser l’activité d’un temps effervescent de ma vie.

***

Rédiger c’est parfois être lu :-)

13 Août

Bonjour,

imageil y a quelques années que je blogue, mon travail rédactionnel s’est inscrit dans mon quotidien, jusqu’à présent je ne me suis jamais réellement soucié de savoir qui me lit.

Depuis quelques temps je constate qu’il y a des lecteurs issus de divers pays, Espagne, USA, Hong kong, Canada, Cameroun, Tunisie, Maroc,  Japon … Ces connexions sont régulières et parfois de l’ordre de plusieurs dizaines par jour. Je me demande toujours quel est le chemin qui vous a amené vers mes réflexions.

 

j’aimerai bien, au final, savoir qui me lit de si loin et pourquoi. Si vous faites partie de ces lecteurs pouvez vous prendre le temps de vous présenter ? Utilisez la rubrique me contacter, je ferai un bilan si les réponses arrivent.

Bien cordialement.

 

 

 

Bilan d’activité 2013

25 Août

En rapport bilan 2009 –  Bilan 2010Bilan 2011Bilan 2012

L’année scolaire 2012-2013 a été intense. J’avais pris pour habitude de publier début juillet mon bilan d’activité, aidé en cela par une année rythmée comme un chronomètre. Cette année il en a été très différent, le mois de juin a été consacré aux examens, à la rédaction d’une synthèse pour l’esen et au dépôt de mon dossier pour intégrer Lyon 3.

Le mois de juillet a été consacré au début de la mise en place de mon futur travail.

Voici mon bilan d’activité 2012-2013

Praticien réflexif – Bilan annuel d’activité 2012

18 Juin

En rapport – Bilan 2010 –  Bilan 2011

Comme chaque année je publie mon bilan d’activité.

En cas de problème d’affichage, cliquez sur ce lien

Mondes virtuels – Synthèse

15 Avr

Une synthèse de mon travail dans les mondes virtuels. Ce travail est en appui du  bilan que j’avais établi après six mois de pratique pour l’année scolaire 2009 – 2010.

bilan monde virtuel 2010

Bilan 2010 – Expérience monde virtuel

16 Juin

En lien – Le bilan 2011 d’usage des mondes virtuelsLe bilan 2012

Mon bilan 2010 d’usage des mondes virtuels.Un travail mené avec mes étudiants de BTS et DSAAT et qui consiste à organiser des réunions distantes synchrone et des séances d’individualisation. Une expérience qui pose la question du travail pédagogique  dans et hors la classe.

Je tiens à remercier Henri Morlaye de assemblive qui tout au long de cette expérience m’a aidé et conseillé de façon toujours efficace et rapide. Une présence on line sans faille et une connaissance pointue des mondes virtuels qui m’a beaucoup aidé dans mes réflexions et mes analyses. Merci Henri 🙂

Lire le e.book

L’ensemble des billets rédigés sur l’expérience des mondes virtuels

%d blogueurs aiment cette page :