Tag Archives: Blog

Instrumenter un blog dans sa pédagogie. maîtriser un outil ou instrumenter des fonctionnalités pédagogiques ?

1 Juil

Publié en 2013 pour le site de l’APEG

 

Le métier d’enseignant d’économie et gestion s’est largement transformé avec l’introduction du numérique. Nous avons tellement entendu cette phrase introductive qu’elle semble être frappée sous le sceau de l´ évidence voire du lieu commun pourtant … Il est entré par effraction[1] dans nos usages professionnels, et s’ est en même temps inscrit très rapidement dans les usages de classe, devenant même une priorité institutionnelle[2]

Nous avons à franchir le Rubicon qui nous fera passer de la rive de la culture du livre à celle de la culture du numérique [3]pour arpenter les terres de l’humanisme numérique[4] .

Nous construisons en complément du réseau social réel, des liaisons numériques[5], notre pouce devient l’extension de nos connaissances[6]. Fort de toutes ces transformations, les enseignants n’ont plus le monopole du savoir car les méthodes de transmission s’exercent aussi dans le vaste espace numérique, le réseau sape les fondements de l’organisation pyramidale. L´ espace dans lequel nous bâtissons nos cours est un lieu idéal d´ expérimentation soit par bricolage[7], soit par démarche scénarisée.

Parmi la profusion d’outils mis à disposition, je souhaiterais évoquer la place du blog,. Il est pédagogiquement intéressant car ses fonctionnalités sont protéiformes, le rendant pédagogiquement très plastique. Il peut être est un simple outil favorisant la mise en ligne de contenus (1) mais il est aussi un artefact complexe répondant aux attentes pédagogiques complexes des enseignants (2).

  1. Le blog un outil au service des enseignants …

L’entrée en matière apparemment la plus simple est de lister les potentialités technologiques des blogs, entendus au sens restrictif de l’outil. Les fonctions instrumentales répondent aux besoins pédagogiques immédiats. Le bricoleur peut très facilement mettre en ligne des billets. Il peut faire le choix de s’inscrire dans la tradition du livre en se limitant au texte ou bien en instillant à dose plus ou moins forte la multimodalité (texte, image, son et vidéos).

Le blog est accessible à tous par le simple acte de s’ouvrir un compte en ligne. Il est immédiatement consultable, sur une station fixe, sur une tablette ou sur les smartphones. Les contenus mis en ligne sont consultables en cours mais aussi en dehors des cours, le blog ouvre l’ère de du savoir mobile, les murs de la classe volent en éclat[8]

La technologie fait entrer le terme large comme qualificatif des potentialités actuelles de la pédagogie. Il faut cependant nuancer les enthousiasmes technophiles, l’outil ne se suffit pas à lui-même, il est contraint par les intentions des enseignants. L’histoire du livre nous a donné à connaître la biblia pauperum[9] (la bible du pauvre) il ne faudrait pas que nous sombrions dans le « numerica pauperum ».

  1. … Un outil riche en fonctionnalités pédagogiques, une stratégie de détournement d’un outil

L’intégration d’outils numériques par principe est contre productive car il s’agit souvent de faire du neuf avec du vieux ou dit plus théoriquement c’est produire de l’effet diligence[10]

L’entrée en matière doit passer par un recensement des intentionnalités de l’enseignant Nous avons rappelé que le risque de s’ égarer dans l’effet diligence est réel. Choisir d’instrumenter un blog c’est se poser un ensemble de questions préalables que l’on pourrait résumer par :  » quelle est la plus-value pédagogique induite par l’intégration du blog dans mes pratiques ? »

Quel est le niveau de formation dans lequel j’exerce ? Quelle est la matière que j’enseigne ? qui sont les personnes àqui je m’adresse ? L’économie et gestion plus que tout autre discipline se caractérise par un spectre pédagogique large.

Il faut ainsi que les enseignants sachent déterminer avant toute chose, quelles sont les fonctionnalités des blogs à instrumenter et de quelles façon il faut les traduire en intentionnalités pédagogiques. Nous pouvons lister les principales questions structurant le scénario :

o   La structure du blog doit répondre à quelques principes de bases[11]– Il n’est de bonne pédagogie que celle qui s’énonce clairement. Il importe de renseigner précisément les lecteurs sur les objectifs du blog. La notion de lectorat est ici entendue au sens large, ce sont les élèves de sa classe mais aussi la communauté élargie des personnes intéressées par l’économie et gestion.

o   Renseigner le lecteur sur l’identité et la qualité de l’auteur. On ne s’exprime pas en tant qu’individu hors système, mais bien comme enseignant soit fonctionnaire, soit inscrit dans un lien de subordination (secteur privé). Je frémis toujours lorsque je lis cette maxime fausse « les propos tenus n’engagent que moi ». Le blog est une extension numérisée de notre identité professionnelle, il est donc un espace signifiant, soumis aux divers droits et … obligations.

o   Définir l’ergonomie générale du blog . La définition du JO donnée en introduction est certes un cadre utile mais ne traduit pas justement les enjeux pédagogiques. Il y est dit que le blog « présentant en ordre chronologique de courts articles ». Cela est vrai pour qui souhaite se laisser guider par la logique du CMS[12] cela est faux pour le pédagogue. Il faut que le blog laisse transparaître la logique de raisonnement. Veut-on transmettre des savoirs de façon verticale sans volonté de dialogue ? Souhaite-t-on instrumenter le blog pour concevoir un travail coopératif et ou collaboratif avec ses élèves[13]

o   Définir le statut des intervenants. Nous l’avons dit l’intégration des solutions numériques peut favoriser la coopération et/ou la collaboration entre enseignant et élèves, entre élèves et élèves, entre enseignants et enseignants. Il revient au concepteur du blog d’attribuer des rôles aux divers intervenants selon le scénario défini

Favoriser l’accès aux contenus. Il appartient au concepteur de déterminer si la ressource mise en ligne sera visible par tous, visible mais codé ou bien existante mais invisible pour les non destinataires.

o   La mise en ligne et la scénarisation du blog doit s’accompagner d’une éducation au rapport à l’objet numérique. Il est ainsi indispensable de transmettre à ses élèves des rudiments de travail en autonomie. La mise en ligne des contenus, aussi simples soient-ils, n’ont de chance d’ être utilisés, valorisés, que si l’on prend le temps d’expliquer les enjeux. L’acquisition de l’autonomie est une démarche longue

a)     Les nouveaux enjeux pédagogiques

Nos repères de formation se sont transformés, là où l’enseignement frontal et la transmission verticale étaient la norme, les relations horizontales deviennent prégnantes. Le schéma de la tragédie grecque, forgé sur l’unité de temps et d’espace comme modèle de transmission du savoir se brise.

Le blog est le témoin de ce changement de paradigme parce que la multitude de ressources organisées et mises en ligne sont consultables “everywhere and anytime” Les élèves ont à disposition une grande quantité de blogs d’enseignants d’économie et gestion, il nous faut accepter la comparaison parfois même avec nos maîtres, grands experts et géniaux vulgarisateurs.

Il est loisible aux enseignants de donner des droits aux élèves (lecture, écriture, suppression), à d’autres enseignants de l ‘ équipe pédagogique, à d’autres enseignants d’un autre lycée, à des professionnels …

Le blog fait voler en éclat le calendrier hebdomadaire. Il est l’instrument du temps non officiel et l’instrument de l’espace numérique de formation (façon d’évoquer le hors lycée). L’espace numérique augmente pédagogiquement le cadre spatio / temporel de la classe.

Il est enfin possible de lier les contenus du blog avec les outils du web 2.0 comme Twitter et Facebook pour ne citer que les plus emblématiques

Ce rapide article m’a permis de brosser les grands principes des blogs pédagogiques. Il serait possible de décliner les divers items dans le cadre d’analyses plus approfondies. Il faut retenir que le blog est un objet numérique naît à la fin du XX siècle et reste caractéristique des enjeux du début du XXI siècle. Souplesse, mobilité, collaboration, multimodalité pourraient être les quatre mots à retenir.

[1] Pierre Funkua Resatice Rabat

[2] Eduscol faire entrer l’école dans l’ère du numérique – http://www.education.gouv.fr/cid72345/faire-entrer-l-ecole-dans-l-ere-du-numerique-vincent-peillon-dresse-un-premier-point-d-etape.html

[3]Culture du livre et culture de l’écran http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-culture-du-livre-culture-des-ecrans-2013-03-23

 

[4] Milad Doueihi ( 2011) “pour un humanisme numérique”, la librairie du XXI siècle, Seuil

[5]Antonio Casili (2010) “Les liaisons numériques”,la couleur des idées, Seuil

[6]Michel Serres (2012), “Petite poucette”, manifeste le pommier

[7]

[8] Rapport Bardi Bérard l’école et les réseaux numériques (2002) http://www.epi.asso.fr/revue/docu/d0210b.htm

[9]Alberto Manguel, “Une histoire de la lecture” l, actes sud, chapitre “lire les images” pages 123 et suites)

[10]Jean-Paul Moiraud “L’effet diligence” -)l – https://moiraudjp.wordpress.com/2008/12/31/effet-diligence/

[11] Les principes de base des blogs – diaporama de Moiraud Jean-Paul conférence à Marly le Roi 2011 – http://www.slideshare.net/moiraud/structure-blog)

[12] CMS content management system

c Coopératif et collaboratif –https://moiraudjp.wordpress.com/2011/06/09/terminologie-cooperatif-collaboratif/)

 

Publicités

Ludovia – Blog

2 Août

Un travail qui me servira de base pour Ludovia 2010. Le travail avec les blogs

Bilan d’activité pour l’année 2008 /2009

16 Avr

Premier bilan d’activité du cours de gestion en DSAAT (diplôme supérieur d’art appliqué) option créateur, concepteur textile.

Période de septembre 2008 à avril 2009

Mise en place d’un apprentissage utilisant les réseaux numériques et les technologies nomades dans le cadre d’une pédagogie de projet.

Simuler la création d’un bureau de design pour acquérir des connaissances et des compétences en gestion

Travail de Aurélie Buczek DSAAT – workshop céramique

Je suis chargé de l’enseignement de gestion en DSAAT (diplôme supérieur d’art appliqué) concepteur créateur, textile au lycée La Martinière – Diderot de Lyon. Comme tout enseignant je me pose la question essentielle de la façon dont il faut structurer mon cours et la façon d’orienter la construction des savoirs et apprentissages des étudiants.

Depuis la rentrée scolaire 2008 j’ai mis en place un enseignement qui s’appuie sur l’introduction d’espaces numériques (blog de l’enseignant et blogs des apprenants) et des fonctionnalités des technologie nomades. Une année scolaire qui s’achève et qui m’amène à tirer un premier bilan de pratique. Une prise de recul réflexif qui tente de dessiner à grands traits les enjeux, les partis pris et les premiers résultats. Le processus analysé est le fruit d’un travail de recherche – action. Je suis enseignant et chargé d’études et de recherche à l’INRP de Lyon (période septembre 2007 – juin 2009) dans l’équipe EducTice pour le projet scénario de pédagogie embarquée (SPE).

Mes recherches pour le projet SPE m’ont donné les moyens de structurer une réflexion adaptée au contexte de la formation, elles ont abouti à la conception d’un scénario pédagogique. Ce modèle constitué a priori, permet de déterminer quels seront; le contexte de la formation, les acteurs, les outils utilisés et les ressources créées. L’année de pratique et d’observation a été l’occasion de poser des jalons. En attendant les résultats de l’enquête qui sera menée auprès des étudiants, quelques grandes tendances peuvent être mises en évidence : une pédagogie qui modifie des habitudes anciennes, une prédominance de l’écrit, une difficulté à gérer un projet dans une dimension hypertextuelle mais une réelle dynamique de collaboration qui émerge. Le travail engagé s’il pose des questions de pédagogie centrée sur la section de DSAAT, interroge aussi de façon plus large sur la cohérence d’un processus élaboré dans un espace hétéroclite (web 2.0) par rapport aux environnements institutionnels de type ENT.

Lire la suite

Essaimage blog – scénarios

3 Fév

Le travail en réseau commence à porter ses fruits. Suite au stage (voir rubrique ressources) organisé à l’INRP les 08 et 09 janvier 2009, des retours de pratiques de stagiaires (formateurs de formateurs) commencent à arriver.   – professeur d’histoire géographie dans l’académie d’Amiens vient de mettre en ligne un blog intitulé « préjugé et égalité ». Travail initié dans le cadre des apprentissages avec une classe de collège. « 24 enfants de cinquième. Beaucoup d’entre eux ne connaissaient pas le professeur avant d’être affectés dans cette classe de cinquième puisqu’il n’avait pas été leur enseignant en sixième.

  1. Bruno Brandolan professeur d’histoire – géographie au collège de Vic Sur Aisne vient de mettre en ligne un blog initulé « Préjugé et égalité ». Le travail est mené avec une classe de dans le cadre du cours d’ECJS. « La direction du collège a bien voulu nous accompagner dans cette aventure en nous autorisant à fabriquer ce blog. Plusieurs adultes du collège ont bien voulu se greffer à ce projet autour du professeur d’éducation civique : la professeure documentaliste du collège et le professeur d’arts plastiques. » Le travail de Bruno Brandolan se fait dans le cadre de l’espace blog accordé par l’académie d’Amiens. On entre ici dans une structure officielle (prescrite) où l’enseignant se conforme à une chartes commune et en ayant passé par des filtres administratifs destinés à valider l’information mise en ligne.
  2. Luis Serra-Sardinha professeur d’histoire – géographie dans l’académie d’Amiens au lycée La Hotoie mène un projet intitulé « Les aménagements du territoire : enjeux et acteurs à travers un  exemple local« 
    . Ce projet se propose de travailler sur le thème de l’aménagement du territoire avec une classe de première L. Je laisserais le soin à Luis, dans un futur billet, de décrire précisément ses intentions pédagogiques. Pour le moment on peut visualiser la carte heuristique du projet. Luis Serra nous rédigera un billet sous peu pour définir ses intentions pédagogiques (à suivre)

La carte heuristique du projet

Blog Scénarios

27 Jan

Un site québécois sur les blogs et les scénarios – Profweb. On peut y trouver une banque de scénarios dans divers domaines disciplinaires.

Le site de profweb

Création blog

26 Oct

La création d’un blog pédagogique est, contrairement aux idées reçues, un projet complexe. Le besoin d’instrumenter son cours existe dans la communauté enseignante mais … Le blog présente de nombreux avantages pédagogiques et recèle aussi de nombreux risques.

Pour la démonstration je m’appuierai sur la notion de bricolage (au sens où Claude Lévi -Strauss l’entend dans la pensée sauvage – 1962) :

« le bricoleur reste celui qui œuvre de ses mains, en utilisant des moyens détournés par comparaison avec ceux de l’homme de l’art. /…/
Le bricoleur est apte à exécuter un grand nombre de tâches diversifiées ; mais, à la différence de l’ingénieur, il ne subordonne pas chacune d’elles à l’obtention de matières premières et d’outils conçus et procurés à la mesure de son projet: son univers instrumental est clos, et la règle de son jeu est de toujours s’arranger avec les « moyens du bord », c’est-à-dire un ensemble à chaque instant fini d’outils et de matériaux, hétéroclites au surplus, parce que la composition de l’ensemble n’est pas en rapport avec le projet du moment, ni d’ailleurs avec aucun projet particulier, mais est le résultat contingent de toutes les occasions qui se sont présentées de renouveler ou d’enrichir le stock, ou de l’entretenir avec les résidus de constructions et de destructions antérieures. L’ensemble des moyens du bricoleur n’est donc pas définissable par un projet (ce qui supposerait d’ailleurs, comme chez l’ingénieur, l’existence d’autant d’ensembles instrumentaux que de genres de projets, au moins en théorie) ; il se définit seulement par son instrumentalité, autrement dit, et pour employer le langage même du bricoleur, parce que les éléments sont recueillis ou conservés en vertu du principe que « ça peut toujours servir ». De tels éléments sont donc à demi particularisés : suffisamment pour que le bricoleur n’ait pas besoin de l’équipement et du savoir de tous les corps d’état, mais pas assez pour que chaque élément soit astreint à un emploi précis et déterminé. Chaque élément représente un ensemble de relations, à la fois concrètes et virtuelles ; ce sont des opérateurs, mais utilisables en vue d’opérations quelconques au sein d’un type /…/  »

Utiliser un blog en ne retenant que son aspect technique (mirage de la simplicité) revient à placer l’enseignant dans une situation ou il doit « s’arranger avec les moyens du bord ». Placer le projet sous l’angle réducteur de l' » instrumentalité ».

Il semble indispensable qu’avant toute manipulation technique, le projet pédagogique soit construit. Les fonctionnalités de l’outil vont s’insérer dans un tout que constitue le projet.

Un diaporama pour évoquer les relations outils / schéma d’apprentissage.

Usage du blog

12 Oct

Conférence du Greco Site Canal U

M. Jacques Rodet
maître de conférences associé en e-formation, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, concepteur pédagogique et consultant formateur en e-formation, initiateur et facilitateur de t@d, la communauté de pratiques des tuteurs à distance.

La vidéo

Structure d’un blog

1 Juil

Article connexe – mise en application du principe

Ce blog pédagogique est structuré de façon à ce que la page d’accueil soit toujours stable, non soumise aux aléas de la mise en ligne des nouveaux articles. La page d’accueil est structurée de façon à ce que l’on puisse accéder à toutes les informations recherchées – Nuages de thèmes, nuages de tags, moteur de recherche interne, identification de l’auteur du blog, derniers articles parus, contacter l’auteur, lexique, sitographie … un blog structuré en essayant d’anticiper les besoins des enseignants et des apprenants

La structure informationnelle du  blog est un élément essentiel.  Il paraît hasardeux de créer un blog sans avoir au préalable pensé la circulation (compétence de régulation et de circulation).

Le blog, par défaut, empile les articles de façon chronologique ou ante chronologique, il faut préparer au préalable la politique de circulation pour contourner ces effets mécaniques (l’enseignant doit être en capacité d’instrumenter les fonctionnalités du blog).

Les points à analyser au moment de la création du blog.

La création de pages fixes lorsque l’on souhaite maintenir des informations stables

La présentation de l’auteur pour identifier les sources des informations. De trop nombreux auteurs de blogs font l’impasse sur ce point, or comment valider la source ? (professeur, élève, particulier, professionnels), quelle est son origine professionnelle ? (école primaire, lycée, université). l’identification visuelle à toute son importance aussi, notamment dans le cadre du travail distant (prendre soin d’insérer une photographie neutre)

Déterminer les thématiques du blog, déterminer la nature et la pertinence des « tags« 

L’image ci-dessous tente d’expliquer les enjeux.

Pages fixes  pour les informations stables (accueil …)

Identification de l’auteur (visuelle et rédactionnelle)

Catégories du blog – permettent une circulation verticale

Nuage de tags -circulation horizontale à l’intérieur des thèmes

Technologie appliquée à la pédagogie embarquée

28 Juin

Les divers articles de ce blog sont consacrés à la pédagogie embarquée et à sa scénarisation. Comment en réunissant des acteurs, des outils, des ressources dans un environnement on peut par maillage dynamique créer les conditions d’un apprentissage par pédagogie embarquée.

Le concept nécessite cependant de se pencher sur des aspects purement technique notamment la mise en place du blog. Les meilleures intentions pédagogiques vont se frotter aux exigences technologiques de prise en main de la plateforme choisie (ici le blog).

La pédagogie embarquée suppose de maîtriser des compétences technologiques.

Vous trouverez en téléchargement (lien ci-dessous) un fichier pour vous guider. Comment concrétiser vos intentions pédagogiques :

* Créer une page d’accueil fixe pour distribuer l’information ;
* Créer sa barre latérale de navigation ;
* créer des thématiques ;
* créer des tags ;
* créer sa blogoliste (liens hypertextuels sur d’autres sites)
* inscrire ses élèves / étudiants pour travailler de façon collaborative ;
* écrire et gérer ses articles

vademecum-technique pour la création du blog

Prise en main de la plateforme

27 Juin
%d blogueurs aiment cette page :