Tag Archives: FDV

Conception et ingénierie de cours

14 Fév

Depuis cette année, dans des circonstances où l’imprévu s’est imposé de façon brutale, je m’occupe de la FDV à la Faculté de Droit, de l’Université Jean Moulin Lyon 3. Je suis passé de la vision (presque) théorique du e-learning à la prise en continu avec le concret. Comprenez assumer le bon fonctionnement au quotidien d’un service, assurer la fluidité des cours, répondre aux attentes et inquiétudes des étudiants, des enseignants, assurer le suivi administratif, gérer du personnel … Je prends conscience de  la distance qui existe entre poser des jalons théoriques et gérer jour après jour une structure de e-learning. J’apprends chaque minute en ayant un pied sur la rive du conceptuel et un pied sur la rive de l’opérationnel.

Que puis je dire de cette expérience de terrain ?

C’est une activité par essence collective où il faut  en permanence mettre en sourdine le JE au profit du NOUS

En pratiquant on prend le risque de se perdre dans une routine administrativo / technique (elle est rassurante parce qu’elle est balisée). Il faut, pour ne pas tomber dans ce travers, continuer à lire, à explorer, à emprunter les détours du design, de la philosophie, de la sociologie, des sciences de l’éducation tout en pratiquant le e-learning sous sa forme « Je mets les mains dans le cambouis« , « J’ouvre le capot ». Cette symbiose, cet équilibrisme permanent sont  épuisants, éprouvants, mais féconds.

Oublier de prendre le temps de l’analyse et de la conceptualisation c’est se condamner à l’anecdotique. Se laisser rattraper par le quotidien, c’est se perdre dans un faire et une gestuelle stériles.

Ne pas pratiquer c’est prendre le risque (mais je n’en suis pas certain) de s’enfermer dans un silo.

Ce travail, de mon point de vue, est avant tout un travail de propositions, un travail de synthèse transversal.

J’ai donc commencé à prendre le temps du recul réflexif pour tenter de formaliser l’activité d’un temps effervescent de ma vie.

***

Publicités

Intervention Lyon 3 – Temps pédagogique et numérique

21 Avr

J’ai eu le plaisir d’intervenir le 18 mars 2010 à la journée de réflexion organisée par l’université Jean Moulin Lyon 3 intitulée « expériences pédagogiques en E.learning« . Le programme riche et dense abordait des problématiques diverses :

  • PODCAST ET COURS MAGISTRAL Isabelle MICHALLET – Maître de Conférences à l’Université Jean-Moulin (Lyon III)
  • MODULE DE COURS EN LIGNEHervé CROZE– Professeur à l’Université Jean-Moulin (Lyon III)
  • CONSTRUCTION ET USAGES DU POWER POINTSophie TOUZE – Responsable de pôle à l’Ecole Vétérinaire de Lyon
  • CHAT ET CORRECTION DE DEVOIRSGérald DELABRE – Directeur adjoint du Centre Droit et Nouvelles Technologies à l’Université Jean-Moulin (Lyon III)
  • WIKI ET PRISES DE NOTES PARTAGEESWilliam DROSS – Professeur à l’Université Jean-Moulin (Lyon III)
  • FORUM ET SIMULATION DE RELATIONS INTERNATIONALESGrégory PERRIER – Chargé d ‘enseignement à l’Université Jean-Moulin (Lyon III)
  • CHAT ET SUIVI DES APPRENANTS Guillaume GODINEAU – Responsable du programme EAD en Science politique à l’Université Jean-Moulin (Lyon III)
  • SERIOUS GAMEGérald DELABRE – Directeur adjoint du Centre Droit et Nouvelles Technologies à l’Université Jean-Moulin (Lyon III)
  • ENVIRONNEMENTS VIRTUELSJean-Paul MOIRAUD – Professeur de gestion en section design de mode, Lycée La Martinière – Diderot
  • AUTRES PERSPECTIVES : RAPIDE et SOCIAL LEARNINGYann BERGHEAUD – Responsable du SUEL à l’Université Jean-Moulin (Lyon III)

Cette journée riche en témoignages d’expériences mêlait une foisonnante variété d’utilisation outils sur des niveaux divers (Lycée post bac, L1, L2, L3, M1, M2). Ce que je retiendrais cependant n’est pas la foisonnante diversité des expériences mais un point traité systématiquement dans  toutes les interventions – Le temps. Quel que soit le niveau, la discipline enseignée, tous les intervenants ont mis en exergue le rapport entre l’intégration du numérique et le temps. Un invariant pédagogique semble se dégager de ces journées.

Quelques éléments liés au temps évoqué pendant cette journée.

Il apparaît que le temps est un élément central des constructions numériques. Il interroge de façon forte les enseignants dans leurs conceptions numériques et semble être un invariant pédagogique qui s’inscrit dans le paysage pédagogique. Est ce une invitation à construire des scenarii mutualisables ? Je ne suis pas loin de le penser mais c’est encore une question de temps qui surgit. Le temps de convaincre de l’intérêt des scenarii 🙂

Temps utile, temps partagé, temps insuffisant, temps en plus, temps limité, temps de réécoute, temps pendant le cours, temps en dehors du cours, temps des fuseaux horaires …

Cette analyse vient en écho à d’autres billets que j’avais rédigés dans ce blog :

Mon intention n’est pas de résumer cette dense journée à la notion de temps mais d’en souligner l’aspect transversal.

%d blogueurs aiment cette page :